Handi Challenge 2019 avec La Vaudoise

Recrutement des équipes

Par news publiée à l’interne, aucune peine à trouver une quinzaine de personnes intéressées à participer à l’événement, pourtant un dimanche matin et sous les couleurs de la Vaudoise.

Aux membres du Vaudoise Jogging Club se sont en outre joints des proches.

Préparatifs avant la course

Malgré le temps relativement frais et une pluie légère, l’accueil chaleureux sur place, la remise des casquettes et dossards nous motivent à adopter l’attitude Telethonique.

L’étape suivante consiste à comprendre le fonctionnement de la joëlette et à procéder aux premiers réglages.

S’ensuivent le contact avec le passager, les présentations puis son transfert précautionneux  sur la joëlette avec l’aide des accompagnateurs, le maintien avec harnais, ceinture et cale-pieds.

Le passager doit être confortablement installé, calé avec de la mousse et équipé d’un casque.

Pendant la course

Le départ est donné, toutes les 30 secondes. 2 équipages s’attaquent à une boucle d’un peu plus de 3 kilomètres sur les quais de Morges, à parcourir 2 fois.

Qu’il s’agisse d’Emma, Alice, Jeremy, Raphaël ou Romain, que l’on soit transporté, pousseur ou tirant, toutes et tous démontrent une grande solidarité. Le bonheur est partagé et l’esprit de compétition bien visible chez certains, à l’exemple de Raphaël qui n’a pas cessé de chanter et encourager le groupe.

Fin et après course

Un dernier effort avant de franchir la ligne d’arrivée et de grapiller encore quelques secondes au classement, sous les applaudissements des spectateurs. Les émotions ressortent une fois l’épreuve terminée et au moment de recevoir la médaille. Après le rétablissement, autour d’un rafraîchissement bienvenu, chacun revient sur l’exploit sportif du jour. L’occasion est également donnée d’assister à des démonstrations ou d’encourager des participants à d’autres épreuves.

Conclusion et principaux commentaires des participants du côté de la Vaudoise

  • Le cœur y est ! Et la joie bat son plein ! Merci d’exister !
  • C’était une très belle expérience ! Cet événement est un beau moment de partage et je suis ravie d’avoir pu y prendre part.
  • Pour moi, l’accueil était particulièrement chaleureux et arrangeant par les hôtesses du téléthon. Leur préparation était parfaite (remise des dossards, casquettes etc.).
  • Le bonheur exprimé par les personnes en joëlettes m’a beaucoup touchée.
  • En tant que supporter équipé de clochettes et d’une crécelle, j’ai eu le privilège de vivre de très près les sourires radieux de tous les passagers de joëlettes ; et ce, à 2 reprises. Moments intenses de bonheur partagé !
  • Vive le Handi-Challenge!
  • Pour moi c’était une très belle expérience et je suis contente d’y avoir participé.
    Pour la courses j’ai trouvé Très physique et heureusement qu’il n’y avait pas de montées. Je n’aurais pas survécu.
  • La pluie ne m’a pas dérangée et il y avait une bonne ambiance et des gens sympa partout.
  • Mais finalement je ne suis pas découragée et peut-être je referai une autre si ça se refera à Morges.
  • Merci pour l’organisation / organisatrices/organisateurs et à tout le monde.
  • C’était un vrai plaisir de participer à un tel événement. La motivation première est de soutenir cette belle cause et de faire plaisir à un enfant handicapé. Le retour est magnifique pour nous : Raphael est un jeune homme de 17 ans plein d’humour qui nous a encouragés tout au long de la course en chantant à tue-tête, ceci dit il trouvait que nous n’allions pas assez vite :-).
  • L’équipe du Team était très sympa et soudée avec une belle solidarité, nous nous sommes relayés tout au long de la course. L’épreuve selon moi est physique mais se fait dans une telle ambiance que nous avons envie de nous dépasser. La maman a remercié chaleureusement toute l’équipe à l’arrivée, c’était émouvant.
  • Bref, nous serons là l’année prochaine !
  • Quelle joie de pouvoir participer en famille.
  • Notre jeune handicapé Romain est très motivé car il a gagné l’année dernière.
  • C’est un poids léger, ce qui nous favorise par rapport à d’autres équipes qui convoient des adultes.
  • On se fait doubler, on double aussi, le tout dans la bonne humeur.
  • Certains coureurs font une pause au 1er tour car le rythme est trop élevé. Ils nous récupèrent au 2ème tour.
  • Les familles et les spectateurs scandent les prénoms des enfants et adultes handicapés.
  • Nous sommes fourbus mais tenons à courir jusqu’au bout et tenir notre rang.
  • La course a à la fois été longue et courte.
  • Quel plaisir de cet effort commun. Espérons que 2020 sera aussi beau.